DÉTERMINÉS pour changer la donne

 

Trier plus pour recycler plus !

En à peine deux décennies, la production annuelle de déchets plastique a doublé à travers le monde. Pour protéger la planète et mettre un terme à la pollution de l’environnement par le plastique, nos ressourceurs collectent, trient et recyclent le plus de déchets plastiques possible. 

Au centre de tri Veolia de Neder-Over-Heembeek, à Bruxelles, Rocco et ses collègues offrent ainsi une nouvelle vie à nos anciens pare-chocs, plastiques souples, pots de fleurs, cagettes de légumes, bassines, jeux pour enfants, etc. Une fois triées, ces nouvelles matières premières sont compactées et revendues aux industriels sous forme de ballot. 

 

En immersion

Venez avec nous à la découverte de celles et ceux qui ne lâchent rien pour la transformation écologique. Au centre de tri de Neder-Over-Heembeek, Rocco, chef d’équipe, nous explique comment les Ressourceurs de Veolia parviennent à récupérer, trier et recycler toujours plus de déchets plastiques


« Personnellement, je pense que si tout le monde travaille ensemble, il y a moyen de recycler un maximum de déchets. Je le vois tous les jours sur mon lieu de travail : dans nos poubelles, il y a énormément de matériaux qui peuvent être réutilisés. Si on parvient à les trier le mieux possible, nous pouvons leur donner une seconde vie. C’est le cas des matières plastiques. 


Sur le site de Neder-Over-Heembeek, les déchets de plastiques arrivent en vrac par conteneurs ou par camions. Nous les trions puis les stockons par qualité ou par couleur et nous les revendons aux industriels sous forme de ballots. Lorsque les déchets sont bien triés dès le départ, c’est très efficace ! C’est la raison pour laquelle nous essayons de sensibiliser nos clients à l’importance de ne pas jeter tout et n’importe quoi dans leurs conteneurs. Pour ma part, je suis sans cesse à la recherche de nouveaux plastiques à recycler comme les films spéciaux qui entourent les fleurs ou les sangles autour des cartons. C’est un travail qui prend du temps, mais ça vaut le coup ! Car plus nous trions, plus nous parviendrons à dépolluer la planète. Et je suis convaincu que nous sommes sur la bonne voie ! »